PROPOSITION
Jean-François Vasseur, 20 janvier 2013

Quelles ambitions pour Amiens Métropole en matière d’attractivité du territoire ?

Grâce à un socle d’emplois tertiaires, l’arrondissement d’Amiens a mieux résisté à la crise. La prédominance des emplois de services est un gage de stabilité économique et un facteur d’attractivité pour les entreprises. La forte densité de population a également un impact positif sur l’économie résidentielle. 1 600 nouvelles entreprises s’installent en moyenne dans l’arrondissement d’Amiens chaque année. L’arrondissement se classe deuxième pour l’attractivité économique en Picardie, derrière celui de Senlis (2 150 créations en 2009) où les fonctions métropolitaines sont plus développées. Si notre qualité de vie est un atout majeur, le territoire ne profite pas pleinement de sa location géographique. En outre, il persiste un manque de coopération et de fédération de tous les acteurs. Nous souhaitons inverser la tendance au repli sur soi et au défaitisme. Nous pouvons avoir de l’ambition pour Amiens métropole sans pour autant réinventer l’eau chaude ou promettre la lune.

Afin de favoriser l’implantation des cadres des fonctions métropolitaines, la communauté d’agglomération d’Amiens crée une Zone d’Aménagement Concerté
(ZAC) sur le secteur Gare-La Vallée afin d’aider à l’implantation d’activités susceptibles de dynamiser l’économie de l’agglomération. L’expérience de l’hôtel/pépinière d’entreprises innovantes Amiens Le L@b est emblématique d’une stratégie efficace.
La création du nouveau CHRU va créer un pôle santé important au sud de l’agglomération.
De plus, l’agglomération d’Amiens s’engage dans le développement durable : plusieurs projets de réaménagement urbain sont en cours pour faciliter l’hébergement et réaliser des économies d’échelle en matière de transport.
Aussi, l’université a mis en place un projet de réaménagement du site de la citadelle d’Amiens pour y accueillir une partie du campus universitaire. L’agglomération a opté pour la réalisation d’un tramway dont la première ligne nord/sud sera décisive pour la restructuration urbaine. Enfin, l’attractivité de l’agglomération amiénoise se joue aussi sur une amélioration de son accessibilité. L’ouverture d’une liaison ferroviaire Picardie-Roissy palliera le déficit d’accessibilité de la capitale régionale aux lignes de transports internationales modernes (TGV, avion).

Notre diagnostic :

La qualité de vie comme atout majeur
La qualité de vie, des logements, des déplacements et de la vie culturelle est un atout certain pour l’attractivité de l’agglomération. Amiens est une ville facile à vivre, une ville agréable. Le cadre de vie et le niveau de services qu’elle offre comptent beaucoup dans l’attractivité de la ville. Etre une ville moyenne constitue un atout, puisque cela permet d’offrir un niveau de services élevé et à la fois d’être proche de la campagne.
Les entreprises bénéficient en termes d’image de leur localisation à Amiens : ce facteur identitaire est différenciant par rapport à d’autres entreprises localisées en Ile-de-France.

Une localisation géographique dont le territoire ne profite pas entièrement
La proximité avec Paris dont bénéficie Amiens est un atout essentiel d’attractivité. Cet élément est clé pour faire venir sur le territoire des entrepreneurs et des décideurs. La proximité du bassin de population que représente la région parisienne est une grande opportunité pour Amiens sur le plan de l’attraction économique, touristique et résidentielle.

Un manque relatif de coopération et de fédération de tous les acteurs autour d’un projet

Les partenariats entre acteurs publics du territoire peuvent être encore développés, afin d’améliorer la visibilité de l’offre de services par exemple.
Le manque d’engagement collectif et partagé par tous est préjudiciable : les acteurs amiénois dans leur diversité (habitants, commerçants, etc.) ne sont pas toujours fédérés pour soutenir les évènements et initiatives locaux. Cependant, tous les acteurs ont soutenus le développement du barreau Roissy – Amiens, démontrant que les Amiénois peuvent se retrouver collectivement sur des sujets d’enjeux.

- Le renforcement de la coopération entre acteurs et la capacité du territoire à se mobiliser autour d’un évènement, d’une stratégie ;
- La stimulation d’une attitude pro-active en termes d’accueil sur le territoire.
- Le développement d’une véritable « culture du client » pour développer l’attractivité amiénoise.
- Des positionnements stratégiques spécifiques à Amiens, à la fois en termes d’évènements (effet de signal), en termes de politique d’accueil notamment (un positionnement sur les services innovants ?)
- Une communication plus affirmée de la part de l’Agglomération.

Mise à jour le 20 janvier 2013
comments powered by Disqus